Actualité

Pour Acheter le livre :



Un parc Auguste François à Kunming :

Le 19 Juin 2016 a été posée la première pierre d'un parc baptisé du nom d'Auguste François à Kunming.


dans le numéro d'Octobre 2015 d'Orients :

La revue des anciens & Amis de Langues'O. complétera son évocation de l'exposition “Un train pour le Yunnan” (présentée au Musée Guimet de Janvier à Avril derniers) en apportant un complément d'information et en évoquant ses prolongements.


une exposition au Musée Municipal de Kunming (Yunnan)

Exposition photographique “Impressions du Yunnan : photographies et lettres d’Albert Marie – Un jeune ingénieur français sur le chantier du chemin de fer du Yunnan au début du 20ème siècle
Les photographies ont été communiquées par Mme Elisabeth Locart, descendante d'Albert Marie, ingénieur du chemin de fer ayant participé à la construction du Chemin de fer du Yunnan.
Dates : du 22 Septembre au 22 Octobre 2015
Lieu : Musée Municipal de la ville de Kunming, Province du Yunnan, Chine
réalisation de l'exposition : Yvon Vélot, Elisabeth Locart.


Une plaque apposée à l'emplacement de la maison natale d'Auguste François :

Le 18 Juillet 2015, une plaque a été apposée Place Saint-Jacques à Lunéville, à l'emplacement de la maison natale d'Auguste François, à l'initiative de M. Jacques Lamblin, député-maire de Lunéville et en présence du consul général de Chine M.He Yanjun .


Juin 2015 :
Auguste François et le chemin de fer du Yunnan
dans un colloque sur les Nouvelles Routes de la Soie

A droite : M. Zhu Liying, sous-Préfet de la Région Honghe (Yunnan), et à gauche : l'auteur

Le Mardi 02 Juin 2015 s'est tenue à Paris une conférence organisée à l'initiative de la Chambre de Commerce & d'Industrie de Paris Ile-de-France et de Réseaux Chine (le Cercle des exportateurs Français en Chine et des chefs d'entreprises Chinois implantés en France/CEFC) autour du thème “Honghe et la France : un passé commun, un avenir à construire”, dont l'invité d'honneur était Monsieur Zhu Yiling, sous-préfet de la Région Honghe (Province du Yunnan) , qui a évoqué la Région Honghe sur la Nouvelle Route de la Soie.
L'auteur y a fait une intervention autour du thème “Le chemin de fer Laokay-Yunnanfu, symbole et atout des relations entre la Chine et la France”.

Ces interventions ont donné lieu à un article dans le journal Nouvelles d'Europe / Ouzhou Shibao ainsi qu'à un reportage de Radio France Internationale (RFI) dans sa rubrique Economie.


dans le numéro de Juin 2015 d'Orients

Orients, la revue de l'Association des Anciens & Amis de Langues'O., présente une évocation de l'exposition “Un train pour le Yunnan” présentée de Janvier à Avril 2015 au Musée National des Arts Asiatiques Guimet.



“UN TRAIN POUR LE YUNNAN, les tribulations de deux français en Chine”
Exposition Auguste François & Georges-Auguste Marbotte
au Musée National des Arts Asiatiques Guimet

     De Janvier à Avril 2015 seront exposées au Musée National des Arts Asiatiques Guimet les photographies d'Auguste François précédemment présentées lors de l'exposition présentée au Musée des Arts Asiatiques de Nice (Janvier-Octobre 2014), augmentées de quelques photographies de Georges-Auguste Marbotte.

     Georges-Auguste Marbotte (1861-1936), contemporain d'Auguste François, était l'expert-comptable de la Compagnie du Chemin de Fer de l'Indochine et du Yunnan qui avait pour mission de construire la ligne de chemin de fer Laokay-Yunnanfu (actuel Kunming). Comme le fit le consul Délégué au chemin de fer, il eut à cœur de témoigner de sa vie au Yunnan par la photographie.

Dates : du 21 Janvier au 06 Avril 2015
Lieu : Musée National des Arts Asiatiques Guimet, Rotonde du 2e étage
Horaires : tous les jours sauf le Mardi, de 10h00 à 18h00

     Pour en savoir plus sur Georges-Auguste Marbotte , voir l'annonce plus bas dans cette page et le site de l'association

«Le Consul qui en savait trop» et «Un chemin de fer au Yunnan» seront disponibles à la boutique-librairie du musée pendant la durée de l'exposition.

Octobre 2014 : le “Consul qui en savait trop” sur le site FranceFineArt

FranceFineArt, dont l'ambition est de jeter des ponts entre les manifestations artistiques et culturelles en France et en Chine, consacre un article de présentation au “Consul qui en savait trop”, accompagné d'une courte interview sonore de l'auteur.
Retrouverez-les sur : http://francefineart.com/index.php/livres-a-litterature et http://francefineart.com/index.php/1541

2014 : Cinquantenaire des Relations Diplomatiques France-Chine

L'EXPOSITION de Nice BIENTÔT AU MUSÉE NATIONAL DES ARTS ASIATIQUES GUIMET

L'exposition présentée au Musée des Arts Asiatiques de Nice a rencontré son public. Elle s'est achevée le 06 Octobre et devrait être présentée au Musée National des Arts Asiatiques Guimet au début de l'année 2015. Les dates exactes seront communiquées dans cette rubrique dès qu'elles seront connues.


Dans le cadre des célébrations du cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine en cette année 2014, le Musée des Arts Asiatiques de Nice a souhaité consacrer une exposition au Consul Auguste François sous l'intitulé « Un diplomate Français en Chine » :


Visiter le site du musée des arts asiatiques

     Du 10 Janvier 2014 au 12 Mai 2014, les visiteurs pourront découvrir dans le bâtiment dessiné par l'architecte japonais Kenzo Tenge une sélection de 75 photographies d'Auguste François tirées du fonds photographique du Musée National des Arts Asiatiques Guimet, ainsi que deux films prêtés par l'Association Auguste François qui seront projetés en complément.
L'exposition - dont l'auteur est co-commissaire - met l'accent sur la position d'exception qu'occupa le consul Auguste François aux confins de l'empire chinois près de la frontière avec l'Indochine d'alors (l'actuel Vietnam) en tant qu'intermédiaire obligé nommé par le Ministère des Affaires Etrangères entre parties chinoise et française dans le projet de construction du Chemin de Fer du Yunnan.

Dans le cadre de cette exposition, l'auteur a donné une conférence - dédicace au Musée des Arts Asiatiques de Nice le Samedi 15 Mars 2014

PROLONGATION DE L'EXPOSITION jusqu'au 06 Octobre 2014

France 2 a consacré quelques minutes à l'annonce de cette exposition :

Voir cette courte présentation

D'autres initiatives liées sont envisagées dans le cadre des célébrations du cinquantenaire des relations France-Chine, en Chine. Rendez-vous bientôt dans cette rubrique pour plus de précisions !

Dans l'actualité aussi, l'intérêt que continue de susciter le Chemin de Fer du Yunnan


  1. la procédure de classement UNESCO, engagée officiellement lors du colloque de Kunming en Mars 2013 en présence de Madame Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine, suit son cours. Les multiples sujets auxquels elle touche amènent un débat d'idées intéressant. Nous espérons des avancées au cours de cette nouvelle année 2014.
    Pour plus d'informations, rendez-vous à la rubrique "Un classement UNESCO ?"
  2. la bande dessinée du dessinateur Li Kunwu « La voie ferrée au-dessus des nuages », parue en France le 08 Novembre 2013 (Editions Dargaud Lombard Kana, 215 pages, ISBN 9782505019633) :

Présentation du livre sur le site de l'éditeur
Li Kunwu en couverture de Libération

à noter : Li Kunwu était présent au Festival de la BD d'Angoulême 2014.

Exposition conjointe Marbotte / LI Kunwu :

Depuis le 18 Mai, le Musée du Chemin de Fer de Kunming accueille dans ses locaux rénovés une exposition présentant des planches du dessinateur, mises en relation avec les photographies de Georges-Auguste Marbotte qui les ont inspirées.

Et toujours le livre de Pierre Marbotte

 Un chemin de fer au Yunnan, l'aventure d'une famille française en Chine »

  • Editions Alan Sutton, Février 2006, 158 pages
  • Ce livre a inspiré la BD de Li Kunwu qui relate l'aventure de son grand-père en tant que comptable de la Compagnie du Chemin de Fer du Yunnan.

à noter : Arts & Métiers Magazine consacre un article à l'ouvrage dans son numéro de Février 2014.

Renseignements et commande par l'intermédiaire de l'Association Blanche & Auguste Marbotte

“Le Consul qui en savait trop” bientôt disponible en chinois !


     Les Editions Yi Lin ( 译林 ) , ont acquis auprès de Nouveau Monde Editions les droits de traduction de l'ouvrage. Le travail de traduction vers le Mandarin est d'ores et déjà en cours.

Cette maison d'édition de qualité (littérature, sciences sociales & politiques, ouvrages de référence, langues étrangères, vie pratique …) a été fondée en 1988. Son siège se trouve à Nanjing (Nankin) dans la Province du Jiangsu.

Yi Lin publie environ 800 titres par an. Elle compte déjà à son catalogue un certain nombre d'ouvrages traduits, entre autres du français . Citons pêle-mêle : Jules Verne, la Comtesse de Ségur, Albert Camus, Jonathan Littell, Jean Hatzfeld, Marie N'Diaye…

en savoir plus (pour les sinisants) : http://www.yilin.com/

Dès que la date précise de parution sera connue, nous ferons figurer l'information sur ce site.

Excellente nouvelle

Hommage à Auguste François
     L'auteur, considérant qu'Auguste François méritait amplement qu'on lui rende hommage a fait plusieurs suggestions il y a deux ans (voir le détail en bas de cette page).
     Certaines de ces idées ont d'ores et déjà retenu l'attention des autorités diplomatiques françaises, en particulier l'idée d'une plaque commémorative à la mémoire d'Auguste François et des chinois morts pour la construction de la ligne, plaque qui pourrait être apposée en gare historique de Kunming. Cette gare est actuellement en cours de restauration, la plaque devrait être apposée en 2014, dans le cadre des cérémonies de commémoration du cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatique entre la France et la Chine.

Voir ci-dessous les échanges épistolaires à ce sujet entre le Consul Général de France à Chengdu et l'auteur.

Voir aussi le compte-rendu du colloque sur le chemin de fer Yunnan-Vietnam qui s'est tenu à Kunming le 23 mars 2013.

La lettre du Consul Général de France à Chengdu à l'auteur

Et la réponse de l'auteur au Consul Général de France

dans le numéro de Juin 2014 d'Orients

Dans Orients, bulletin de l'Association des Anciens Elèves et Amis de Langues'O, un article consacré à Auguste François, à l'exposition proposée au Musée des Arts Asiatiques de Nice et aux projets en cours de préparation pour la Chine dans le cadre de cette année du ciquantenaire des relations diplomatiques France-Chine.

dans son numéro de Juin 2013 :

Une recension dans Outre-Mers, la revue semestrielle de la Société Française d'Histoire d'Outre-Mer

Auguste François à la librairie Le Phénix

(lettres d'information du 28/09 et du 12/10)

Le Consul qui en savait trop a l'honneur de voisiner avec Yan Lianke puis avec le nouveau Prix Nobel de Littérature Mo Yan et de figurer aux côtés de ses contemporains diplomates en Chine, de Paul Pelliot et de Matteo Ricci dans une sélection d'ouvrages consacrée aux Occidentaux en mission en Chine.

Voir la page de la librairie

Du 08 au 20 Octobre 2012 à la Mairie du VIIe arrondissement de Paris :

Exposition de tirages de photographies d'époque réalisées par Auguste François
à l'initiative de l'Association Auguste François (AAF)

Dans le cadre de cette exposition, le Jeudi 18 Octobre 2012, à 18h00 :

Conférence consacrée au consul Auguste François
Dédicace de l'ouvrage “Le consul qui en savait trop”

Une photo de l'exposition (cliquez pour agrandir)

(de g. à dr.) Bernard Seydoux, Pdt de l'Association Auguste François (AAF) ; Pierre Seydoux, Secrétaire de l'AAF ; debout à droite, l'auteur.

Avril 2012

La librairie L'Opiomane, spécialiste des livres rares et documents anciens traitant de l'Extrême-Orient, intègre une présentation du “Consul qui en savait trop” à l'édition de son bulletin-catalogue diffusé à partir de la mi-Avril.

Conférence au ministère des Affaires étrangères et européennes

Le jeudi 23 février 2012, l'auteur a donné une conférence au Ministère des Affaires Etrangères, dans la salle Jacques Clergier, avec le concours de l’association Auguste François. A l'issue de cet évènement, Monsieur Plaisant, ex-ambassadeur de France en Chine, a remis à l'auteur la médaille des Archives du Quai d'Orsay.

L'annonce de cette conférence est visible ici

François-Marcel Plaisant, Président de l'Association des Amis des Archives Diplomatiques et ancien ambassadeur de France en Chine, remet à Désirée Lenoir la médaille de l'association à l'issue de sa conférence du 23/02/2012 au Ministère des Affaires Etrangères.

Présentation du livre à la mairie de Gretz-Armainvillers

Le Samedi 25 Février 2012, l'auteur a présenté l'ouvrage à la Mairie de Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne) dans le cadre d'un cycle de conférences historiques promu par l'adjoint à la Culture de cette municipalité, Monsieur Christian Bourdeille.
Cette conférence a été suivie d'un échange actif avec le public, échange qui s'est poursuivi lors d'un déjeuner très cordial auquel l'auteur a été conviée.

Affiche annonçant la conférence.

Presse

Auguste François dans Connexions du printemps 2014, trimestriel économique franco-chinois :
Dans son numéro printemps 2014 (N°69), présentation de l'exposition photographique visible jusqu'en Mai 2014 au Musée des Arts Asiatiques de Nice, rappel du contenu de l'ouvrage et évocation des projets liés en Chine.
Connexions est le seul magazine d'information économique et sociale en langue française et chinoise.
De parution trimestrielle, il est distribué en version “papier” dans : ambassade, missions économiques,consulats, dans les cabines classe affaire des vols de et vers Pékin, Shanghai, Guangzhou (Canton), et en version électronique à 8 000 contacts.

Une réaction de Simon Leys :
Simon Leys, écrivain, sinologue éminent, traducteur, l'un des plus fins connaisseurs de la pensée chinoise et des méandres de l'Histoire de la Chine a eu la gentillesse d'adresser à l'auteur le commentaire suivant après lecture de l'ouvrage :
“un grand merci pour l'envoi de la captivante biographie d'Auguste François”.

Auguste François dans La Libre Belgique du 13 Février 2012:
présentation de l'ouvrage par le sinologue Philippe Paquet à la rubrique “en librairie” du quotidien.

Réaction de l'historien Jean-Pierre Rioux
(Président du jury du Prix “mondes en guerre, mondes en Paix” du Centre Mondial de la Paix):

“Je vous félicite encore d'avoir su “inventer” un si beau sujet.”

dans le bulletin de l'Association Famille Seydoux d'Oct-Nov. 2011 :
présentation de l'ouvrage et évocation d'Auguste François, lié à la famille Seydoux par son mariage avec Hélène de Mallmann, belle-sœur d'Alfred Seydoux (1827-1896) qui fut notamment Régent de la Banque de France (1893).

Auguste François dans le Monde Diplomatique d'Octobre :
Le Consul qui en savait trop est retenu et présenté dans la sélection des livres (rubrique “Diplomatie”).

dans sa livraison d'Octobre :
une recension du livre dans Orients , le bulletin des Anciens Elèves & Amis de Langues'O.

En ligne à partir du 22 Septembre :
le portail (francophone, indépendant) consacré à la Chine le plus visité, Chine-Informations publie un article consacré à l'ouvrage. De plus, 3 exemplaires du livre seront à gagner par ses membres à partir du 1er Octobre.

24 Août, Le Choix des Libraires :
Le Consul qui en savait trop est sélectionné par le site du "Choix des Libraires, avec publication de deux extraits.
Le Choix des Libraires a été créé par Jean Morzadec et son équipe afin de rendre hommage à la compétence des libraires, qui sont les ambassadeurs du livre. Le site est devenu le grand portail de l’actualité du livre.

Jean Morzadec a travaillé plus de trente ans à France Inter, dont il fut directeur des programmes de 1999 à 2005, sous la présidence de Jean-Marie Cavada. Il se consacre aujourd’hui, avec passion, au développement de sites culturels consacrés particulièrement à l’amour des livres.

En kiosque à partir du 08 Juillet :
extraits et présentation du livre dans Diplomatie Magazine
Magazine bimestriel, consacré aux relations internationales et aux conflits contemporains. Financièrement et politiquement indépendant, à destination d’un large public francophone.

Envoi presse et média… C'est parti !
Ce 21 Juin 2011, l'auteur a dédicacé quelque 65 ouvrages qui ont été adressés à une sélection de journalistes de la presse écrite quotidienne et magazine, de journalistes radio et TV, d'animateurs de blogs de lecture parmi les plus actifs.
Après deux heures de signature, voilà Auguste François mis en sac : en route pour de nouvelles aventures.

Traductions

La traduction du “Consul qui en savait trop” en mandarin est achevée.
Les lecteurs chinois pourront découvrir ce pan de leur Histoire en version chinoise en 2017 !

Suggestions

Auguste François mérite qu'on lui rende hommage. L'auteur, pour ce faire, propose différentes options :

  • Attribuer un nom de rue ou de place à Auguste François dans sa ville natale (Lunéville)
  • Une exposition + publication de photographies d'Auguste François conservées au Musée Guimet
  • Elever une statue à la mémoire d'Auguste François en France
  • Elever une statue à la mémoire d'Auguste François et de Su Yuanchun en Chine
  • Un classement et une protection de l'ensemble de la ligne de chemin de fer Laokay-Yunnanfu
  • Faire apposer une plaque symbolique franco-chinoise en un lieu-clé de la ligne
  • Création d'un musée Auguste François
actualite.txt · Dernière modification: 2016/06/20 18:01 par luopan