Bientôt un classement au patrimoine mondial ?



Colloque sur le chemin de fer Yunnan-Vietnam, Kunming, 23/03/2013



Le contexte

     Ce colloque est né de la prise de conscience de l'urgence qu'il y avait à donner des fondements solides à la démarche d'inscription de la ligne historique Yunnan-Vietnam sur la liste préparatoire en vue d'une protection par l'UNESCO au titre du Patrimoine Mondial.
     En effet, dans le droit fil d'un schéma ambitieux dont les bases avaient été jetées en 1995 par l'ASEAN, une ligne rapide est en cours de construction (activement depuis 2008). Son objectif annoncé est de relier à terme le Yunnan au Laos, à la Thaïlande et ultimement à Singapour.
     Dans ce contexte, la question se pose de savoir comment valoriser la ligne historique Yunnan-Vietnam.

     Jusqu'ici, en dehors de la célébration du centenaire de l'inauguration de la ligne en 2010, les initiatives étaient un peu dispersées. Certains lieux de la ligne sont d'ores et déjà protégés. Mais le but de ce colloque était de manifester l'implication des autorités chinoises, françaises et vietnamiennes (le Consul du Vietnam était également présent) et de prendre ainsi acte officiellement de l'intention ferme de tous d'œuvrer dans le but d'un classement UNESCO de la ligne, la première étape étant d'obtenir dès que possible la mise en place d'une structure (siège, interlocuteurs identifiés) qui centralisera les démarches et constituera le dossier.

Les organisateurs

     Ce colloque se tenait le 23 Mars à l'initiative (notamment) – côté chinois - :

  • du Président pour le Yunnan de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC)
  • du Président de la commission « Culture & Histoire » de la CCPPC du Yunnan
  • de l'Université du Yunnan

,,(associés : Dépt du Tourisme, Dépt de la Culture, Bureau des Affaires Etrangères, Bureau de la Presse…),,

     et - côté français – :

  • Le Consulat Général de France à Chengdu (Province du Sichuan). ,,(NB : le périmètre couvert par le Consulat de France de Chengdu englobe le Guizhou, le Sichuan, le Yunnan et la municipalité autonome de Chongqing),,
  • L'Ambassadeur de France, dont la présence a conféré à n'en pas douter une relief particulier à la conférence.

Le lieu

     salle de conférence de la Conférence Consultative du Peuple de la Province du Yunnan, équipée d'un dispositif de traduction simultanée, en présence de journalistes de la presse écrite et TV (une revue de presse est en cours de traduction).

Ouverture

     Le colloque a été ouvert par une allocution de Mme l'Ambassadeur Sylvie Bermann (cf texte de l'allocution) qui avait fait le déplacement depuis Pékin avec une équipe de conseillers et assistants. Le Consul Général de France à Chengdu, Monsieur Emmanuel Rousseau, était également présent.


Lire l'allocution de Mme l'Ambassadeur de France en Chine

Les travaux

Principales thématiques développées par l'ensemble des orateurs :

  • Le chemin de fer Yunnan-Vietnam est le symbole d'une coopération internationale fructueuse malgré un contexte historique difficile.
  • contrairement ce que l'on a pu noter dans des cas similaires pour d'autres pays, une relation d'amitié entre la France et la Chine a pu être préservée jusqu'à aujourd'hui en dépit des antagonismes passés, ce qui représente un véritable atout.
  • La construction de la ligne constitue en soi, au vu des reliefs abrupts traversés, une performance exceptionnelle.
  • Celle-ci n'a été possible qu'au prix de la contribution intellectuelle et du sacrifice de la vie de nombreux hommes, ce qui nous confère une obligation morale aujourd'hui.
  • Les procédures et conditions pour le classement de la ligne de chemin de fer Yunnan-Vietnam au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO.
  • L'année 2014, qui verra la célébration du cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine, pourrait être l'occasion de donner plus de relief à ce projet de classement par diverses initiatives liées.

Les thématiques développées lors des 3 interventions francophones hors celle de l'Ambassadeur, quant à elles, ont été les suivantes :

Pierre MARBOTTE :
« L’exploitation de lignes de chemin de fer touristiques en France et en Europe »

Désirée LENOIR :
« Le rôle d'Auguste François dans la création de la ligne de chemin de fer du Yunnan et les enseignements que nous pouvons en tirer aujourd'hui. »

Yvon VELOT :
« Le Chemin de Fer Yunnan – Vietnam : le transfert de technologie au service du progrès de l’humanité »

Quels atouts dans l'optique d'un classement UNESCO ?

Entre autres facteurs :

  • la ligne est quasiment dans son état d'origine (l'un des critères pris en compte pour un classement).
  • les réalisations techniques et architecturales sont autant de traces tangibles remarquables de la collaboration internationale entre la France, le Vietnam et la Chine il y a plus d'un siècle.
  • il s'agit d'une voie trans-frontalière, dont l'inscription pourrait être proposée conjointement par les pays concernés.
  • le paysage traversé est remarquable.
  • à l'instar de certaines lignes à voie étroite déjà en service de par le monde, un tourisme de qualité pourrait être développé grâce à la remise en service de trains non-commerciaux sur cette ligne, ce qui génèrerait autant de retombées économiques positives dans la région.

Quels délais ?

     Le classement d'un monument ou d'un site au patrimoine mondial de l'UNESCO correspond à un processus précis dont il convient de respecter les étapes successives. C'est pourquoi il est difficile de se prononcer précisément à ce stade.

     Le colloque aura permis de lancer ce processus officiellement et de prendre acte de l'engagement des divers acteurs. Grâce aux contacts pris à cette occasion, ils seront à même de constituer dans la durée un dossier solide pour plaider au mieux la cause du classement du chemin historique de fer Yunnan-Vietnam au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

classement_unesco.txt · Dernière modification: 2015/05/28 12:09 par emache